La Chine dévoile sa stratégie pour stimuler «l’Internet industriel»

Le Cabinet chinois a dévoilé sa ligne directrice pour le développement de «l’Internet industriel» – l’intégration de l’industrie et d’Internet.

InternetD’ici 2025, l’infrastructure industrielle d’Internet couvrant toutes les régions et tous les secteurs devrait être essentiellement finalisée, conformément à la directive du Conseil d’État.

En 2035, la Chine deviendra le leader mondial des secteurs clés de l’Internet industriel.
Autour de 2050, la Chine devrait être parmi les premiers pays en terme de force globale de son Internet industriel.
Le développement de l’Internet industriel est un must pour le secteur manufacturier chinois face à la concurrence internationale, a déclaré Chen Zhaoxiong, vice-ministre de l’industrie et des technologies de l’information.

La ligne directrice énumère les principales tâches et projets, y compris l’augmentation de la vitesse Internet et la réduction des coûts, la mise en place de normes industrielles, la création de centres d’innovation et l’amélioration de la sécurité du réseau.

L’égalité d’accès au marché sera étendue, l’aide fiscale sera renforcée et le financement direct sera augmenté, selon cette directive. La priorité sera accordée au développement d’une fabrication avancée, intelligente et écologique, conformément à ce qui est stipulé dans la directive.

Le ministère de l’Industrie et des Technologies de l’information a sélectionné 206 projets pilotes pour la fabrication intelligente, dont 28 sont liés à l’innovation industrielle sur Internet, a déclaré Xie Shaofeng, un fonctionnaire du ministère.

La Commission nationale pour le développement et la réforme a déclaré hier que davantage d’énergie sera dédiée à une série de secteurs manufacturiers avancés, notamment le transport ferroviaire, l’automobile et les machines agricoles, au cours des trois prochaines années.

La compétitivité de base dans les secteurs choisis sera sensiblement améliorée, a souligné la NDRC, notamment le développement combiné de l’économie réelle et d’Internet.
Les autres secteurs comprennent l’appareil médical et la médecine haut de gamme, les nouveaux matériaux et la robotique.

Alors que son avantage en matière de main-d’œuvre bon marché s’estompe, la Chine a encouragé les fabricants nationaux à gravir la chaîne de valeur mondiale. La stratégie « Made in China 2025 » a été dévoilée en 2015.

Leave a Reply