La Chine va reprendre les enregistrements de nom de domaine des sites personnels

Le MIIT a publié une circulaire et a entamé une mesure répressive contre le contenu pornographique, dirigé par le gouvernement en Décembre 2009, quand il a été demandé aux fournisseurs de service de nom de domaine de vérifier les renseignements personnels des demandeurs de nom de domaine, de conserver une copie de leur certificat d’identification personnelle valide, et de mener des inspections sur le contenu principal, les coordonnées et les informations d’accès Internet des sites web utilisant le fichier. CN et les appellations .COM en Chine.

Le MIIT a indiqué dans la nouvelle circulaire, qui est destinée au Bureau de gestion des communications locales, China Internet Network Information Center, l’Internet Society of China et les trois principaux opérateurs de télécommunications en Chine, que les sociétés et les particuliers peuvent présenter une demande de nom de domaine, mais la personne responsable du site Web doit présenter une photo d’identité couleur à des fins de vérification. La circulaire stipule que les fournisseurs de service de nom de domaine doivent examiner les éléments de la demande pendant une durée de 20 jours ouvrables et délivrer le numéro de série de l’unité d’enregistrement et l’accès à ces personnes qualifiées. En attendant, ils doivent s’assurer que les informations principales du site ne seront pas divulguées et que les documents de demande resteront confidentiels.

Le MIIT impose aux fournisseurs de service d’accès Internet de mettre en place un service de vérification sur place d’ici la fin de Février 2010 et de vérifier les informations d’inscription avant la fin du mois de Mars pour les fournisseurs de services de télécommunications de base, à vérifier en Avril. Le MIIT a affirmé que l’authenticité de tous les renseignements sur l’inscription sera validée d’ici la fin de Septembre 2010.

Le 11 Décembre, le CNNIC a édicté une règle qui a demandé que l’enregistrement des noms de domaine. CN par les particuliers soit suspendu. Les médias chinois rapportent que le CNNIC est en train de rédiger des règlements pour permettre aux particuliers d’enregistrer un nom de domaine. CN. Un représentant du CNNIC, dit que le but de ce règlement est de retenir les utilisateurs et les sites Web tout en respectant la Loi.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply