Le CNNIC Ferme des sites web associés à 699 noms de domaine pornographiques chinois

Le CNNIC a dit que depuis qu’il a fait connaître la ligne de signalement des mauvais noms de domaine le 10 Décembre 2009, l’organisation a reçu une réponse active des internautes, en plus de l’examen mis en œuvre par le CNNIC et les fournisseurs de services d’enregistrement de nom de domaine. Avant le 14 Décembre 2009, le Centre national de plainte de nom de domaine avait reçu plus de 2000 rapports de noms de domaine indésirables durant quatre jours et 699 de ces sites ont été fermés.

À l’heure actuelle, la Chine est prise d’assaut par une vague de sites anti-pornographiques. Un représentant du CNNIC a révélé à la presse locale que cette campagne spéciale visait à réprimer les domaines de sites liés à la pornographie. Pour les noms de domaine nouvellement immatriculés, des demandes écrites sont nécessaires pour améliorer l’authenticité des informations d’enregistrement de noms de domaine pour lutter contre l’utilisation illicite de noms de domaine. Pour les sites internet ayant des noms de domaine légaux, leurs droits et intérêts légaux seront protégés et ne seront «pas inconsidérément fermés ou annulés ». Le CNNIC a fait également savoir que maintenant il ne permet plus l’enregistrement des domaines particuliers – seules les entreprises ou les organisations peuvent enregistrer des noms de domaine.

Au cours de la campagne spéciale de lutte contre le contenu vulgaire en ligne lancé par le gouvernement chinois, le CNNIC a activement collaboré avec les services de contrôle et a résilié le système de nom de domaine de plus de 1000 sites web portant sur la pornographie.

Le CNNIC a déclaré qu’il continuera à renforcer la coopération avec d’autres internautes et les agences d’évaluation pour élaborer un mécanisme d’action commun pour l’interaction et la manipulation de l’information, et aussi mettre en place un mécanisme à long terme.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply