Export Internet

Logiciel de blocage de sites Web pour les PCs chinois

Le ministère chinois de l’industrie et la technologie de l’information a publié le 19 mai une note destinée aux fabricants d’ordinateurs personnels stipulant que toute machine vendue à partir du 1er juillet devra être équipée d’un logiciel appelé appelé Green Dam Youth Escort, développé par Jinhui Computer System Engineering Co.

Le créateur du logiciel, qui a remporté un contrat du gouvernement pour développer le logiciel de filtrage « Green Dam-Youth Escort », met également à jour une liste de sites interdits à bloquer à partir d’une base de données en ligne, de la même manière que les programmes de sécurité des réseaux téléchargent automatiquement les dernières défenses contre les nouvelles menaces, les chevaux de Troie et les virus.

L’année dernière, 40 millions de PC ont été vendus en Chine, ce qui en fait le second plus grand marché au monde après les Etats-Unis.

Le créateur du logiciel a déclaré lundi que cet outil donnerait aux parents un meilleur contrôle en empêchant les ordinateurs d’accéder à des sites d’images ou de langages pornographiques.

Les parents peuvent aussi ajouter leurs propres sites à la liste des sites bloqués, a déclaré Zhang Chenmin, directeur général de Jinhui, à Asssociated Press.

Il a affirmé que les utilisateurs pouvaient désactiver le blocage de n’importe quel site sur la liste voire désinstaller complètement le logiciel, mais ils ne pourraient pas avoir accès à la base de données complète. Il a ajouté que le logiciel ne surveille ni n’envoie des données à une partie tierce.

La Chine, qui a la plus grande population d’utilisateurs d’Internet au monde avec plus de 250 millions d’internautes, possède également l’un des systèmes de contrôle les plus stricts au monde sur Internet.

Le gouvernement interdit aussi la pornographie sur Internet et a lancé cette année une campagne à l’échelle nationale qui a abouti à la fermeture de plus de 1.900 sites web. Des sites web comme Google et Baidu, le moteur de recherche le plus populaire en Chine, ont été également critiqués parce qu’ils offraient des liens vers des sites suspects。

« Bloquer l’accès à la pornographie est en apparence un objectif acceptable, mais le problème est qu’il est trop facile d’utiliser la même technologie pour étendre la censure », a déclaré le président du groupe, Ed Black, dans un communiqué.

M. Chenmin a déclaré que sa compagnie, dans la capitale du Henan, Zhengzhou, au centre de la Chine, a signé un contrat de 21 millions de yuans (3 millions de dollars) avec le gouvernement chinois en mai dernier pour développer le logiciel et le distribuer gratuitement aux fabricants d’ordinateurs dans un délai d’un an. Le logiciel a été conjointement développé par Beijing Dazheng Language Technology Co. Ltd., qui a refusé tout commentaire.

Le programme peut être soit installé sur le disque dur soit mis sur CD, a rapporté le journal, ajoutant que les fabricants d’ordinateurs devront dire aux autorités combien de PC ils ont expédiés avec le logiciel.

Les hommes de loi et les académiciens examinent la légalité de l’exigence formulée par le gouvernement chinois à l’égard des fabricants pour qu’ils incorporent un logiciel de filtrage du web dans tous les ordinateurs personnels, et ce au moment où les inquiétudes grandissent sur sa possible utilisation à des fins de censure politique et pas seulement contre la pornographie.

Source : Konaxis

No comments yet.

Leave a Comment

You must be logged in to post a comment.