Ant Financial accède à des données bancaires confidentielles

Ant Financial, une filiale d’Alibaba, s’est excusée pour une option cochée par défaut sur les factures annuelles d’Alipay qui a permis à son système de notation de crédit d’accéder aux données des utilisateurs.

AntLes factures d’Alipay et le rapport annuel sur l’empreinte de l’utilisateur qui analyse la façon dont les clients ont dépensé leur argent au cours de l’année écoulée ont été très largement partagés sur les médias sociaux chinois.
Les gens ont tendance à montrer leur pouvoir d’achat, surtout au début de la nouvelle année, mais cette joie du partage s’est vite transformée en peur et en colère de la part des utilisateurs.

Un bouton coché par défaut sur la page d’atterrissage signifiait que les utilisateurs recherchant automatiquement leurs factures acceptaient automatiquement d’utiliser « Sesame Credit », le système de notation de crédit d’Ant Financial, permettant à Sesame de collecter et d’analyser leurs données et de partager les différentes analyses avec des institutions partenaires.

Les utilisateurs ont accusé la société de porter atteinte à leur vie privée. En réponse, Sésame Credit s’est excusé mercredi et a immédiatement fait annuler cette option par défaut. Les utilisateurs qui avaient déjà donné involontairement leurs accords peuvent désélectionner le service directement dans l’application Alipay.

Il y avait plus d’un demi-milliard d’internautes en Chine au milieu de 2017, et plus de 90% utilisent le paiement mobile dans les magasins de rue, selon un rapport du China Internet Network Information Center. De plus, beaucoup d’entre eux utilisent le service d’Alipay.

Sesame Credit affirme que plus de 200 millions d’utilisateurs ont utilisé Alipay pour payer plus de 100 services publics. Cela a placé la cybersécurité au sommet de la liste des priorités.
Selon la loi sur la cybersécurité, les entreprises et les services en ligne qui stockent des données d’utilisateur sur des serveurs doivent obtenir l’autorisation explicite des utilisateurs. De même, le site doit mettre en évidence toutes les clauses du contrat.

Han Zheng, professeur à l’université de Tongji, a déclaré que l’incident a montré que les Chinois sont de plus en plus conscients des problèmes de sécurité liés à leurs données.

« Nous sommes plus disposés à partager nos données et à les comparer avec des données de personnes dans d’autres parties du monde, et il a été très facile pour les entreprises de collecter des données sur les utilisateurs, mais cette situation est en train de changer ».

Leave a Reply