Intel et Tencent centre de recherche

Le géant américain des puces électroniques s’emploie à s’introduire dans le secteur des tablettes qui connaît une croissance rapide mais qui est actuellement dominé par des concurrents, d’où cette initiative de partenariat avec l’une des plus grandes sociétés Internet chinoises.

Selon l’accord établi entre les deux entreprises et annoncé par Intel mardi, la société Santa Clara, basée en Californie, se concentrera sur le développement de matériel et de systèmes d’exploitation, alors qu’Intel travaillera sur les services, l’interface utilisateur et les produits issus de projets communs.

Une soixantaine d’ingénieurs des deux sociétés travailleront ensemble dans ce centre de recherche sur les services et les produits associés aux tablettes et aux jeux. Les deux partenaires prévoient également de porter le nombre de l’effectif à 200 personnes, et d’étendre leur domaine de recherche à la technologie de services en ligne pouvant être intégrée dans divers appareils, des casques audio aux ordinateurs personnels en passant par le téléviseur connecté et les systèmes automobiles embarqués.

Intel a du mal à rattraper son retard sur le marché des tablettes, dominé à l’heure actuelle par des puces électroniques sous licence de ARM Holdings PLC et qui sont utilisées dans des appareils grand-public, notamment l’iPad de Apple Inc., mais aussi des appareils opérant sous le système d’ exploitation Android de Google Inc.

Même si Intel a enregistré une forte croissance l’an dernier, la popularité de l’iPad et d’autres appareils similaires est devenue une menace pour le géant américain, contribuant à une sous-cotation des prix de vente de ses ordinateurs, alors que les puces Intel ont longtemps dominé le marché. Intel a aussi été lourdement touchée par le choix de Nokia d’axer son utilisation sur des logiciels d’appareils de téléphones mobiles de Microsoft Corp au lieu de Meego, un système d’exploitation mobile que Nokia avait développé en partenariat avec Intel.

Intel a annoncé lundi le lancement d’un nouveau jeu de puces spécialement conçu pour les appareils de type tablettes tactiles. La compagnie a ajouté que la ligne de produits a été sélectionnée selon un certain nombre de tablettes à vocation commerciale.

Pour Tencent qui a été à l’origine du boom de la messagerie instantanée en Chine, ce nouveau centre d’innovation met en évidence les ambitions de l’entreprise chinoise basée à Shenzhen qui consistent à développer son activité au-delà de ses principaux services de messagerie, jeux en ligne et de réseaux sociaux en Chine.

Source : Konaxis

Leave a Reply