Ministère de culture : Le permis pour les cybercafés chinois n’est qu’une mauvaise rumeur

Il a été signalé dans la dernière journée que les licenses seraient ouverts pour de nouveaux netcafés dans l’ensemble de la Chine. Actuellement, le procédé d’approbation sera encore mis en application selon « Notice on Further Enhance the Management of Internet Cafes and Online Games », qui a été conjointement lancée par 14 administrations au début de l’année dernière.

Le Ministère de la culture met l’accent sur la dernière année, qui a été marquée par l’interdiction des mineurs dans les netcafés. Vu l’offre et la demande du marché, le ministère a décidé de ne pas augmenter le nombre total de netcafés en 2007 et a ordonné aux gouvernements locaux de ne pas approuver de nouveaux netcafés. Le Ministère annoncera le quota total et l’agencement des netafés chaque année, et il n’a pas décidé s’il s’agira d’ouvrir des demandes de licence en 2008.

Les demandes de permis de netcafés ont été arrêtées pendant une année, ce qui a entraîné une augmentation considérable du prix des netcafés. Il y a de nombreuses années pour faire une demande de permis, on avait besoin de RMB500. Toutefois, le prix a atteint plus de RMB1 million dans certains endroits, comme Shanghai, Guangdong, Shanxi et Anhui.

Selon une enquête de Beijing University of Posts and Telecommunications, l’an dernier il y a plus de 1.400 netcafés à Pékin. Le revenu annuel moyen de ces netcafés était plus de RMB1 million, et avec 300 ordinateurs ils peuvent gagner plus de RMB4 millions tous les ans.

En même temps, le nombre de netcafés affectera la chaîne industrielle entière. Un représentant de Kingsoft déclare dans les médias locaux que les netcafés sont les canaux importants pour les jeux sur Internet. Selon une enquête de 17173.com, environ 60% des joueurs jouent sur Internet dans les netcafés. Par conséquent, l’augmentation des netcafés apportera des avantages pour l’industrie de jeu sur Internet.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply