Des sites imitant Google et YouTube

YouTubecn.com propose des vidéos du vrai YouTube, qui est bloqué en Chine. L’imitation de Google est appelée Goojje et comprend un appel au géant américain du web pour ne pas quitter la Chine, après qu’il a menacé de le faire au cours de ce mois dans un différend à propos de la censure du web et de cyber-attaques.

Les deux projets interviennent à un intervalle d’un jour l’un de l’autre au milieu de janvier, juste après que Google a menacé de quitter le pays.

« Cela poserait un problème concernant la propriété intellectuelle de Google, ainsi que la censure en Chine », a déclaré Xiao Qiang, du Berkeley China Internet Project à l’Université de Berkeley en Californie. « Je ne vois pas comment ces sites peuvent survivre longtemps sans avoir affaire à ces deux problèmes. »

L’Administration Nationale du Copyright en Chin a sévi contre les sites web illégaux et a publié au cours de ce mois un code d’éthique, mais aucun communiqué n’a été publié sur son site web jeudi concernant les imitations de Google et YouTube.

M. Xiao pense que, selon le temps et la quantité de travail nécessaires pour construire un tel site avec les données de Google, Goojje était déjà prêt avant qu’éclate la crise entre Google et la Chine – et que le ou les fondateur(s) de Goojje ont choisi ce nom pour attirer l’attention.

Les noms des sites sont des jeux sur les mots. La seconde syllabe de Google sonne comme « frère aîné » et la seconde syllabe de Goojje sonne comme « sœur aînée » en mandarin.

M. Xiao a déclaré que si un autre site d’imitation émerge, ce sera probablement une imitation de Facebook – qui est aussi bloqué en Chine.

Source : Konaxis

Leave a Reply