Entreprises Web en Chine

Un projet de loi soumis au parlement chinois pour examen oblige les opérateurs de télécommunications et fournisseurs de services Internet à aider la police et les services de sécurité de l’Etat dans les enquêtes sur les fuites de secrets d’Etat, a rapporté le journal China Daily.

Selon le nouveau projet de loi, tous les fournisseurs de services Internet et les sociétés de télécommunications seraient obligés à détecter, signaler et supprimer des informations jugées attentatoires aux secrets d’Etat, a indiqué le journal. Ce dernier n’a pas précisé quelles sanctions seraient prises en cas d’infraction.

Le projet de loi laisse une large portée pour ce qui pourrait être défini comme secrets d’Etat, qualifiant ces derniers comme : « informations qui concernent la sécurité et l’intérêt de l’Etat qui, une fois divulguées, pourrait nuire à la sécurité et aux intérêts de l’Etat dans les domaines politique, économique et de défense nationale, entre autres », selon l’Agence de Presse Xinhua.

Le gouvernement a récemment publié également de nouveaux règlements pour renforcer les procédures d’enregistrement de nom de domaine et supprimer les sites Web qui ne sont pas officiellement enregistrés.

Source : Konaxis

Leave a Reply