La Chine lance une campagne contre les sites obscènes

Cette rencontre, qui s’est conjointement tenue entre le bureau d’information du conseil d’Etat chinois, le ministère de l’industrie et de la technologie de l’information, le ministère de la sécurité publique, le ministère de la culture, l’administration d’Etat pour l’industrie et le commerce, l’administration d’Etat des émissions radiophoniques et télévisées et l’administration générale de la presse et des publications, marque le début officiel du mois dédié aux actions contre les sites obscènes.

Cai Mingzhao, vice directeur général du bureau d’information du conseil d’Etat a affirmé durant cette rencontre que la vulgarité est très répandue à travers internet, ce qui menace sérieusement la santé mentale et physique de la jeunesse chinoise et représente une menace directe pour les intérêts et les droits de la population chinoise. Les informations vulgaires sur internet sont contraires à la morale de la société chinoise, aux lois et aux règlements.

Les principales missions de cette action inclut de faire le ménage parmi les informations obscènes depuis leurs sources, d’améliorer l’auto discipline et l’application des lois, d’améliorer les responsabilités sociales des entreprises, fournisseurs de services d’informations sur internet, et de promouvoir la civilisation de l’internet pour purifier l’environnement internet et pour changer l’atmosphère de vulgarité sur internet.

Durant cette rencontre, le premier lot des 19 sites qui ont des contenus obscènes et pornographiques et n’ont pas réussi à prendre des mesures de redressement effectives ont été cités. Ces sites sont Google, Baidu, Sina.com, Sohu.com, QQ.com, NetEase.com, Chinaren.com, Zhongsou.com, Mop.com, OpenV.com, Vodone.com, Tianya.cn, Uuu9.com, Yesky.com, Hefei.cc, Tiexue.net, 131.com, SoGua.com, et Kuaiche.com.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply