La corruption est « fabriquée en Chine » pour IBM

Spécifiquement, IBM a été attaqué pour avoir violer les livres, les dossiers et les dispositions de contrôle internes de la Loi étrangère de corruptions de 1977 en raison de la fourniture de paiements en espèces, cadeaux, voyage et divertissement inapproprié aux fonctionnaires des gouvernements de la Corée du Sud et de la Chine.

Selon le SEC, de 2004 à début 2009 au moins, les employés d’IBM Investment Company Limited (Chine) et IBM Global Services Company Ltd. (Chine), les deux filiales appartenant entièrement à IBM par l’intermédiaire d’une entité à Hong Kong, sont engagés dans une pratique très répandue de fournir des voyages à l’étranger, des divertissements, et des cadeaux inappropriés aux fonctionnaires du gouvernement Chinois. SEC a déclaré que la compagnie s’est engagée dans une malversation semblable de 1998 à 2003 en Corée.

Sans admettre ou nier les allégations de SEC, IBM a consenti à un jugement final qui interdit de manière permanente la compagnie de violer lles dispositions de contrôles internes du FCPA.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply