Le MIIT en Chine lance les 5 mesures de lutte contre La pornographie sur Internet Mobile

Le ministère chinois de l’Industrie et de l’informatique a annoncé son intention de lancer cinq mesures pour lutter contre les contenus pornographiques sur l’Internet mobile.

Selon Su Jinsheng, ingénieur général du MIIT, la pornographie sur l’Internet mobile existe habituellement dans les canaux de promotion des entreprises, les contenus de fournisseurs de téléphonie mobile et le contenu du site Web, et dans la sous-traitance des serveurs. En outre, les sites web qui fournissent des contenus à caractère pornographique changent leur nom de domaine fréquemment pour éviter d’être repérés par les autorités.

En ciblant ces liens essentiels, le MIIT va lancer cinq mesures: la première mesure est la mise en œuvre d’un ensemble d’assainissement dans les canaux de promotion du service des opérateurs de télécommunications. Le MIIT a exigé que les trois opérateurs chinois de télécommunication de base vérifient leurs canaux de promotion du service dans un délai donné et de faire des plans d’assainissement.

La deuxième mesure est de clarifier les responsabilités pour accéder aux sites de téléphonie mobile. Les prestataires de services d’accès ne devraient pas fournir de services à des sites Web qui ne sont pas enregistrés; tous les sites Web d’accès doivent signer un accord de sécurité de gestion de l’information et les prestataires de service d’accès devraient supprimer les sites irréguliers non-conformes avec l’ordre des départements concernés. Les fournisseurs de services d’accès doivent aussi vérifier le contenu de ces sites Web et faire rapport régulièrement lorsque des problèmes sont trouvés.

La troisième mesure est de réglementer la sous-traitance de serveurs. Le MIIT a demandé aux opérateurs de fournir des mesures d’assainissement efficaces pour résoudre le problème de sous-traitance du serveur.

La quatrième mesure est de réglementer la collecte des frais de téléphone mobile Internet. Les opérateurs procèdent à un examen de leurs partenaires de collecte de frais et mettent fin à la coopération avec ceux qui exploitent des contenus illégaux.

La cinquième mesure est de lutter contre le changement de noms de domaine pour échapper à la surveillance. Le pays tirera pleinement parti du système de la liste noire visant à limiter les accès répétés aux sites pornographiques au niveau du système. Pendant ce temps, des normes techniques du filtre écologique sur Internet seront mis en place pour bloquer les contenus pornographiques sur l’Internet mobile.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply