Le Ministère de la Culture en Chine délivre quatre licences de chaîne de cybercafé

Les quatre compagnies qui ont bénéficié de ces licences de cybercafé sont T-Matrix, Beijing Zhonglu Shikong, Beijing Read China, et CECT-Chinacomm Communications.
La délivrance de ces licences représente l’ouverture officielle de la licence de chaîne de cybercafés nationale, mais marque également le début de l’intégration du marché de cybercafé chinois. Rappelons qu’en 2003, le Ministère de la Culture a publié une notification en vue de l’amélioration de la gestion des chaînes de lieux où l’on fournissait des services internet. La notification définissait entre autres les qualifications que devaient avoir les chaînes de cybercafés qui souhaitaient opérer sur le marché en Chine.

En septembre 2009, le Ministère de la Culture a publié un procédé pour la certification et la gestion des entreprises de chaîne de cybercafés, faisant pour la première fois une définition précise et détaillée des entreprises de chaîne de cybercafés. Selon ce procédé, une entreprise de chaîne de cybercafés devrait avoir un capital déclaré de pas moins 50 million CNY ; être entièrement propriétaire ou avoir des parts d’action majoritaires dans pas moins de 30 cybercafés ; et avoir des cybercafés dans trois provinces ou plus.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply