Un tiers des talents AI de Chine à Shanghai

Shanghai abrite un tiers des professionnels qui travaillent sur l’intelligence artificielle à l’échelle nationale, attirant des entreprises et des organisations de tout le pays pour exploiter le bassin de talents et le développement potentiel de l’IA, a déclaré aujourd’hui un haut responsable du gouvernement municipal.

ArtificialOutre le bassin de talents sur place, Shanghai dispose d’un marché de capitaux avancé et d’un volume important de données échangeables, qui représentent la moitié du niveau national, a déclaré Wu Qing, vice-maire de la ville, lors d’une rencontre avec le Massachusetts Institute of Technology et la société SenseTime, l’une des principales sociétés d’IA en Chine.

Wu, cependant, n’a pas mentionné les chiffres détaillés des professionnels de l’IA qui se trouvent dans la ville.
Mais la Chine souffre d’une pénurie de talents d’IA de 5 millions de professionnels, dont 500 000 ingénieurs principaux qui maîtrisent la programmation et les technologies connexes selon les déclarations de dajie.com, une société de recrutement en ligne.

SenseTime, qui prévoit d’investir 6 milliards de yuans (938 millions de dollars) à Shanghai, a signé des accords de coopération avec les géants étatiques Shanghai Lingang Group et Shanghai Inesa pour développer l’IA. SenseTime va mettre en place un siège pour la recherche mondiale concernant la voiture intelligente, la puce intelligente et l’éducation intelligente à Shanghai, a déclaré Tang Xiao’ou, fondateur de SenseTime, qui est également professeur à l’Université chinoise de Hong Kong.

P.S. le créateur de ce site est lui-même en PhD intelligence artificielle à Pékin 😉

Leave a Reply