Audit sur la sécurité de l’eau potable en Chine

Les premiers résultats de l’enquête soulignent déjà les problèmes suivants : il n’y a pas assez de fons sur place au nombre des zones concernées ; la progression des nouveaux projets d’investissement est relativement lente ; le taux de couverture de traitement de l’eau de qualité est bas ; la qualité de construction de certains projets est médiocre.

Durant la période de 30 ans de réforme et d’ouverture, la Chine a résolu les problèmes d’eau potable pour 300 millions de résidents de zones rurales. Cependant, à la fin de 2008, le tiers des villes rurales chinoises manquaient toujours d’équipements d’approvisionnement en eau et près de 200 millions de paysans faisaient toujours face à des problèmes d’insuffisance et d’insécurité de l’eau potable.

Dans certains endroits, la difficulté de trouver de l’eau potable est due à des quantités élevées de fluor et d’arsenic.

Selon des informations fournies par le Ministère des Ressources Hydrauliques, entre 2006 et 2008 le gouvernement central avait déjà alloué 23.8 milliards de yuans, tandis que les fonds de soutien locaux se sont élevés à 19.5 milliards de yuans pour résoudre le problème de la sécurité de l’eau potable pour 108.66 millions de personnes.

A la fin de 2008, le gouvernement central chinois a ajouté un nouvel investissement de 100 milliards de yuans à celui de la période 2006-2008, qui avait atteint 23.8 milliards de yuans, en raison de l’augmentation de la demande intérieure. 5 milliards de yuans devraient être dépensés sur des projets de sécurité de l’eau potable dans les zones rurales, ce qui va profiter à 15.71 millions de résidents de ces zones. En 2009, la Chin va résoudre le problème de sécurité de l’eau potable pour plus de 60 millions de personnes dans les zones rurales. Avec le taux actuel de projets terminés, on s’attend que l’objectif initial de la Chine de résoudre le problème de l’eau potable dans les zones rurales avant 2015 soit réalisé avant la date prévue.

Source : Konaxis

Leave a Reply