Chalco Et Rio Tinto en Guinée

Chinalco a signé en mars un accord non contraignant pour payer 1,35 milliard de dollars pour une participation dans le projet de minerai de fer Simandou de Rio Tinto en Guinée. La société étatique est en train de « regarder de près » les possibilités d’investir dans d’autres projets à l’étranger, y compris Oyu Tolgoi, une entreprise de cuivre mongole copropriété de Rio et Ivanhoe Mines Ltd, a déclaré le 29 mars Xiong Weiping, le président directeur général des deux sociétés Chinalco et Chalco, connues publiquement sous le nom d’Aluminium Corp .

Chalco et Rio vont signer un accord pour le développement d’une grande mine de minerai de fer en Guinée, a rapporté le Shanghai Securities News, sans préciser la source de l’information.

Chinalco aurait financé l’achat d’une participation de 44,65 pour cent dans Simandou, décrite par Rio comme le « top » mondial des dépôts de minerai de fer non-exploités, en finançant le développement au cours des deux aux trois prochaines années, a annoncé le 19 mars Rio, basée à Londres. Simandou a 2,25 milliards de tonnes de ressources de minerai de fer, a annoncé Rio le 15 mars.

Rio a annoncé en mars qu’elle avait dépensé 600 millions de dollars pour l’exploration et le développement de Simandou, après avoir dit en 2007 qu’elle pourrait investir au moins 6 milliards de dollars.

Rio travaille à améliorer les relations avec Chinalco, son principal actionnaire, qui se sont dégradées l’année dernière lorsque Rio avait refusé un investissement de 19,5 milliards de dollars de la société chinoise et que quatre employés de Rio avaeient été arrêtés à Shanghai.

Source : Konaxis

Leave a Reply