Changement rapide de politique monétaire

Qin Xiao – président de China Merchant Bank, la sixième plus grande banque du pays – a déclaré que le gouvernement ne devait pas s’inquiéter d’un « ralentissement modéré » de l’économie.

« Il est urgent que la Chine passe d’une politique monétaire souple à une politique neutre », écrit-il.

Selon les calculs de Financial Times et des économistes indépendants, les mesures du plan de relance chinois pourraient représenter 15 à 17% du PIB cette année si le crédit par les banques publiques est pris en compte – soit le taux de loin le plus important parmi les grandes économies.

Le Conseil d’Etat, le cabinet chinois, a fait mercredi après-midi sa première allusion claire à l’adoption d’une nouvelle politique monétaire plus ferme lorsqu’il a affirmé que la politique serait centrée sur à la fois sur la gestion des prévisions inflationnistes et sur la garantie d’une croissance stable. C’est la première fois que le cabinet mentionne l’inflation depuis que la crise économique mondiale a frappé la Chine l’année dernière.

Source : Konaxis

Leave a Reply