Croissance économique de la Chine plus haute que prévue

Cependant, la Banque ne voit toujours pas de signes de reprise durable malgré le plan de soutien fiscal de 4.000 millions RMB ($590ml, €420ml, £365ml) décidé par l’Etat, ajoutant que Pékin aurait une petite marge de manœuvre pour des mesures additionnelles cette année.

La croissance va être solidement soutenue cette année, mais « il y a des limites qui pèsent sur l’importance et la durée avec lesquelles la croissance chinoise va diverger de la croissance mondiale en raison des dépenses orientées du gouvernement », a déclaré Ardo Hansson, le principal économiste de la banque pour la Chine. « Il est trop tôt pour affirmer qu’une reprise solide et durable est proche. »

La banque prévoit également que le déficit fiscal chinois va culminer à près de 5% du PIB cette année, bien au-delà des 3% prévus par Pékin, et ce à cause de la chute des revenus de l’Etat et de la croissance rapide des dépenses. Le déficit fiscal de cette année constitue un grand bond par rapport au déficit de 0.4% de l’année dernière.

« Selon les projections actuelles, il n’est pas nécessaire, et probablement non approprié, d’ajouter des mesures de stimulation traditionnelle en 2009 », a déclaré Louis Kuijs, économiste en chef et principal auteur du rapport trimestriel publié hier. « Une des raisons est que le déficit fiscal est en passe de devenir bien plus élevé que ce qui était prévu cette année et un plan additionnel réduirait la marge pour le soutien en 2010. »

Les investissements du marché et la consommation vont probablement rebondir jusqu’à ce que le reste du monde commence à reprendre et l’effondrement des exportations chinoises va s’arrêter. Celles-ci ont chuté de près du quart durant les cinq premiers mois de l’année par rapport à la même période de l’année dernière.

L’économie chinoise a connu une croissance annuelle de 6.1% au premier trimestre, soit un rythme plus rapide que n’importe quel autre grand pays mais moins important que l’objectif officiel de 8% pour toute l’année. La Banque Mondiale a déclaré qu’elle s’attendait que la croissance de l’économie atteigne 7.7 % en 2010, soit un chiffre bien inférieur aux 13% enregistrés 2007 et aux 9% de l’année dernière.

Source : Konaxis

Leave a Reply