PIB Chine 2009

Au cours de la première moitié de l’année, le PIB a enregistré une croissance de 7.1% par rapport à la même période de l’année dernière, atteignant 13.99 trillions de yuans (2.06 trillions de dollars), toujours selon le rapport du BNS.

Cette croissance du PIB est considérée comme un indice que les mesures de soutien du pays sont en train de donner leur fruit et que le gouvernement va probablement réaliser son objectif de croissance de 8% pour l’année entière établi au début de l’année, selon les analystes.

Ces derniers affirment qu’au moment où d’autres grandes économies sont en récession et souffrent de la pire crise économique depuis des décennies, la Chine semble avoir amorcé un tournant après la baisse sévère de sa croissance au début de cette année – 6.1% , contre 13% à la fin de 2007.

La croissance au second trimestre a été boostée par les grosses ventes automobiles et immobilières, le rebond industriel et les grands investissements dans l’infrastructure, qui ont soutenu les prix des marchandises en général.

Les ventes au détail en Chine ont augmenté de 15% durant la première moitié de l’année, atteignant 5.87 trillions de yuans (859.60 milliards de dollars US) par rapport à un an auparavant, a indiqué le Bureau National des Statistiques (BNS).

Les ventes au détail en juin ont également augmenté en juin de 15% par rapport en mai, a annoncé le porte-parole du BNS Li Xiaochao.

La consommation a contribué à hauteur de 53.4% à la croissance économique et de 3.8 points de pourcentage à la croissance du PIB au cours de la première moitié de l’année, a déclaré M. Li, ce qui représente une évolution significative, avec des exportations toujours en baisse au milieu de la crise mondiale.

Toutefois, la baisse 21.4% enregistrée par les exportations en juin représente une amélioration par rapport à la baisse de 26.4% du mois de juin. En tout, le commerce extérieur a baissé en juin à 182.57 milliards de dollars, soit une baisse annuelle de 17.7%, l’excédent se situant autour de 8.15 milliards de dollars – le chiffre le moins important en deux ans.

Cela a sans doute contribué à ce que les revenus urbain et rural par habitant augmentent au cours de la première moitié de l’année de 9.8% et de 8.1% à 8.856 yuans et 2.733 yuans respectivement.

Bien que certains analystes demeurent sceptiques sur les statistiques chinoises, un signe fort de la reprise en Chine est la hausse de 10.7% enregistrée par la production industrielle en juin par rapport à l’année précédente, soit un taux plus rapide que les 8.9% enregistrés en mai, comme le montre le rapport du BNS.

« C’est la seule grande économie au monde ou l’emploi industriel est en hausse », a déclaré M. Rothman à CLSA, un groupe indépendant de courtage et d’investissement.

Une croissance économique plus solide est prévue par les analystes pour la seconde moitié de l’année, avec près de 9% par rapport à l’année précédente. Mais des risques apparaissent aussi, comme l’excès d’emprunt bancaire qui fait partie du plan de relance.

Le PIB en Chine 2009.

Source : Konaxis

Leave a Reply