Des taux d’imposition préférentiels offerts aux investisseurs privés chinois

L’administration d’état pour l’impôt (SAT) a déclaré dans un communiqué publié mercredi que la politique fiscale, compilée selon la réglementation en vigueur, couvre six principales catégories d’impôts et 33 sous-éléments.

Ceci intervient après que plusieurs secteurs depuis longtemps monopolisés soient ouverts aux capitaux privés, un mouvement anticipé par le marché depuis mai 2010, lorsque le gouvernement avait publié une instruction encourageant la participation de l’investissement privé dans les secteurs gérés par l’État pour accroître l’efficacité de l’économie.

De nombreux secteurs, y compris les finances, les transports, les chemins de fer et les soins de santé, ont jusqu’à présent reçu le feu vert pour s’ouvrir aux capitaux privés. D’autant plus que la Chine, pour le premier trimestre, a vu la croissance du produit intérieur brut atteindre un creux quasiment le plus bas depuis trois ans à 8,1 %, et doit se muer pour soutenir son économie sans trop miser sur la relance monétaire et budgétaire.

Parmi les sous-éléments au total, 11 vont couvrir des entreprises sociales, neuf vont servir à la couverture d’industries de base et les secteurs d’infrastructure, et sept seront destinés à l’innovation et à la modernisation de l’industrie. Les autres paragraphes concernent les services publics, le logement abordable, les services financiers et le commerce.

Tout en soulignant le rôle de la fiscalité pour encourager et guider les capitaux privés, la SAT a exhorté les autorités fiscales à tous les niveaux à appliquer efficacement la politique.

Source : Konaxis

Leave a Reply