Eau en Chine forum international de Singapour

La Chine sera un des huit forums d’affaires qui se tiendra le 25 juin pendant la Water Week.

Le Chine Business Forum cette année bénéficie d’un soutien important de la part des organisations mondiales les plus importantes ainsi que de la part des niveaux municipaux et provinciaux chinois qui ont envoyé des porte-parole au forum pour partager leurs points de vue sur la politique de l’eau et sur les tendances de développement et sur les opportunités d’affaires dans l’objectif de créer des partenariats durant cette semaine.

Selon la Banque Mondiale, les services urbains de l’eau sont une part importante de l’économie nationale chinoise et le capital d’investissement annuel dans ce secteur représente près de 0.4% du PIB chinois. Selon l’Institut Worldwatch, la Chine possède seulement 8% des ressources mondiales en eau potable mais elle représente 22% de la population mondiale.

Selon son 11ème plan quinquennal, le gouvernement chinois prévoit que le total des investissements dans le secteur de l’eau va s’élever à près de 1 trillion de RMB de 2006 à 2010. Une partie de cette somme – 300 milliards de RMB – serait allouée à l’investissement dans les projets de traitement des eaux usées et d’assainissement de l’eau, et 100 milliards de RMB seront consacrées à la rénovation du réseau et de l’infrastructure de la distribution de l’eau.

Les capacités de traitement de l’eau et de récupération de l’eau usée sont également limitées. Le 11ème plan quinquennal cherche à maîtriser la pollution de l’eau en augmentant les niveaux de traitement des eaux usées et d’assainissement de l’eau, notamment dans les villes arides du nord.

Durant ces dernières années, il y a eu une coopération solide entre la Chine et Singapour à la fois au niveau du gouvernement et du secteur privé, et certaines firmes de l’eau de Singapour comme Hyflux et Sembcorp ont accompli des avancées réelles sur le marché chinois émergent.

Le projet sino-singapourien de la Ville Ecologique de Tianjin mené par le chinois MHURD et le Ministère du Développement National de Singapour ainsi que l’usine de traitement de l’eau usée de Zhang Jiagang, un projet pilote entre MHURD et le Ministère du Développement National de Singapour, est l’un des exemples récents de collaboration entre les deux pays.

Hyflux est l’une des entreprises pionnières dans le secteur de l’eau en Chine et elle a connu une croissance régulière à travers le pays depuis 1994. Hyflux construit actuellement la plus grande usine de dessalement à Tianjin.

Le projet a base de membranes dont le coût s’élève à 155 millions de dollars a une capacité de 100.000 m3/jour et utilise la technologie d’ultrafiltration qui est propriété de Hyflux.

Hyflux s’est également assurée de plus de 40 usines de traitement, de recyclage et de dessalement de l’eau dans 26 provinces, avec une capacité combinée de plus de 1.5 million m3/jour.

Sembcorp gère la première usine chinoise de traitement de l’eau usée à Zhangjiagang, capable de traiter l’eau usée à haute concentration directement depuis la source sans prétraitement.

La Singapore International Water Week rassemble des décideurs politiques, des leaders de l’industrie, des experts et des praticiens pour faire face aux défis du monde de l’eau.

Source : Konaxis

Leave a Reply