Etats-Unis Chine coopération commerciale

« L’histoire ne apprend que l’ouverture et la coopération deviennent plus importantes en temps de crise », a déclaré le ministre du commerce chinois Chen Deming dans un discours précédant la signature de contrats entre China Telecom et Cisco, Microsoft, Dell, Emerson et Alcatel-Lucent.

« Le protectionnisme commercial ne va pas restaurer la croissance. Au contraire, il va exacerber la récession », a déclaré M. Deming.

Une autre entreprise, China Mobile a aussi conclu des accords avec HP, Alcatel-Lucent, Oracle, Emerson, Sun Microsystems et Cisco, tandis que China Construction Bank a signé des contrats avec Microsoft, IBM, HP et Cisco. Il y a eu également des accords entre Ford et Amway avec leurs homologues chinois. Les détails des accords n’ont pas été révélés lors de la cérémonie.

Alcatel-Lucent a annoncé qu’elle a signé un accord de 1 milliard de dollars avec China Mobile et un autre accord de 700 millions de dollars avec China Telecom pour améliorer le réseau, l’intégration et les services de maintenance en 2009.

M. Deming a déclaré que les contrats ont montré l’opposition “non-équivoque” de la Chine au protectionnisme et comment la croissance de l’économie chinoise pouvait créer des emplois à l’étranger.

Les trois délégations commerciales chinoises aux Etats-Unis ont compris de grandes entreprises étatiques et privées dans le secteur de l’ingénierie mécanique et électronique, l’industrie légère et l’investissement.

L’excédent commercial persistant de la Chine avec les Etats-Unis, source de tension entre Pékin et Washington, a atteint le chiffre record de 266.3 milliards de dollars en 2008.

Cependant, la récession mondiale a frappé les exportations des deux pays et a augmenté pour les gouvernements à travers le monde la tentation d’ériger des barrières à l’importation pour protéger les entreprises locales.

La visite a constitué une opportunité pour M. Deming de faire connaissance avec son homologue américain M. Locke et le représentant du commerce américain Ron Kirk. Les deux responsables américains ont pris leurs fonctions le mois dernier.

D’un autre côté, M. Locke et le secrétaire de l’Energie Steven Chu, deux sino-américains dans l’administration de M. Obama, sont attendus en Chine en septembre prochain. M. Locke a déclaré qu’il serait accompagné par une grande délégation américaine.

Le représentant du commerce américain Ron Kirk a déclaré qu’il souhaitait travailler avec M. Chen pour achever l’interminable cycle de Doha des pourparlers mondiaux sur le commerce et pour s’attaquer aux différends commerciaux bilatéraux à travers la commission mixte Sino-américaine sur le Commerce.

Tandis que la Chine se tourne vers des canaux de communication à haut-niveau avec les Etats-Unis, elle se prépare à protéger les intérêts de ses entreprises.

« La Chine va recourir à l’Organisation Mondiale du Commerce si les Etats-Unis prend des mesures contre les entreprises chinoises », a déclaré M. Deming.

La Commission Américaine du Commerce International a approuvé jeudi des taxes anti-dumping – de 74 à 101% — sur les tuyaux d’acier soudé en provenance de Chine au prétexte qu’ils sont vendus à des prix injustement bas.

Source : Konaxis

Leave a Reply