Importation Chine 2009

Les importations chinoises ont baissé de 23% à 78.8 milliards de dollars, ce qui a amené l’excédent commercial au chiffre de 13.14 milliards de dollars.

Le commerce extérieur combiné en avril s’est élevé à 170.73 milliards de dollars, soit une baisse de 22.8% par rapport à l’année précédente, mais le chiffre a été supérieur de 10.4% par rapport au mois de mars.

Les exportations durant les quatre mois jusqu’à avril ont totalisé 337.42 milliards de dollars, soit une baisse de 20.5%, et les importations de Chine ont chuté de 28.7% à 261.99 milliards de dollars durant la même période.

Ajustées à cause du nombre de jours ouvrables en avril et comparées à ceux de mars, les exportations ont augmenté de 6.9% tandis que les importations ont enregistré une hausse de 15.1%.

Les exportations chinoises durant les quatre premiers mois de cette année se sont élevées à 337.42 milliards de dollars, soit une baisse de 20.5% par rapport à l’année dernière. Les importations des quatre mois ont totalisé 261.99 milliards de dollars, enregistrant une chute de 28.7% en comparaison avec l’année précédente. L’excédent des quatre premiers mois de l’année a atteint 75.43 milliards de dollars.

L’analyste a déclaré que la tendance allait probablement continuer durant la première moitié de l’année.

Du point de vue positif, Pékin a annoncé que l’investissement dans les usines et la promotion immobilière a grimpé de 30.5% durant les premiers quatre mois de l’année pour atteindre 3.71 trillions de yuans (543.2 milliards de dollars), les banques ayant maintenu un flux de prêts régulier pour les projets du plan de relance gouvernemental.

Les investisseurs chinois ont semblé avoir pris les données du commerce avec philosophie, arrachant des parts immobilières et des valeurs vedettes et poussant la bourse de Shanghai de 1.5% mardi pour atteindre 2,618.17.

Il y a quelques lueurs d’espoir même dans les chiffres du commerce, comme l’augmentation récente dans l’exportation des vêtements, des chaussures, des produits de plastic et autres marchandises de consommation à main-d’œuvre intensive par rapport aux derniers mois. L’augmentation des importations de minerai de fer, de pétrole brut et autres articles signifie que la demande intérieure est peut-être en passe de se stabiliser.

« Même s’il n’y aucun signe de reprise dans les données d’avril, le rythme de détérioration a été plus léger qu’il n’a été à la fin de 2008, et la chute des exportations pourrait être bientôt enrayée », a déclaré Alastair Chan, économiste auprès de Moody’s Economy.com à Sydney.

Thématique : importation chine 2009

Source : Konaxis

Leave a Reply