Huawei et l’affaire Motorola Nokia Siemens

Mais Motorola Solutions déclare avoir été ravi du rejet du juge de la demande de Huawei de bloquer 1,2 milliard de dollars de ventes de ses réseaux d’entreprises à Nokia Siemens.

Huawei avait poursuivi en justice le mois dernier pour bloquer la vente, exigeant que les termes soient modifiés afin de protéger ses secrets commerciaux et ses droits de propriété intellectuelle.

La défense se compose de Motorola Solutions, qui détient l’unité d’équipement de réseau vendue, et Nokia Siemens, une entreprise commune du finlandais Nokia Oyj et de l’allemand Siemens AG.

Nick Sweers, un porte-parole de Motorola Solutions, a déclaré que son entreprise a été extrêmement heureuse que le juge ait réfuté la demande de Huawei de bloquer la vente des réseaux d’entreprise à Nokia Siemens.

Sweers a déclaré au tribunal que Motorola s’impliquera dans la protection des informations confidentielles de Huawei. Il a également précisé que l’entreprise vise toujours l’approbation réglementaire des autorités chinoises pour la vente de ses réseaux d’entreprise.

Les documents judiciaires montrent qu’un autre défendant, Motorola Mobility Holdings Inc, a lui été renvoyé de l’affaire le 11 février.

Motorola Mobility a été séparée du reste de Motorola le 14 Janvier.

Source : Konaxis

Leave a Reply