Industrie automobile en Chine, FAW, Volkswagen et Chrysler

L’industrie automobile en Chine connaît des perspectives positives, certaines compagnies opérant même une expansion de leurs capacités industrielles. Par exemple, China First Automobile Works (FAW) et Volkswagen AG ont officiellement commencé à construire une joint-venture à Chengdu, tandis que la branche internationale de Chrysler LLC, y compris en Chine, a annoncé qu’elle ne serait pas affectée par la faillite de la compagnie aux Etats-Unis.

Avec une production annuelle de 150.000 voitures, l’usine de Chengdu va construire la Jetta de Volkswagen et pourrait créer 4.500 emplois et aider le constructeur automobile à conquérir des parts de marché plus importants dans les régions de l’ouest, moins développées.

L’usine de Chengdu serait un important contributeur dans l’accomplissement de l’objectif des ventes de Volkswagen en Chine – 2 millions de véhicules –, a déclaré le PDG de Volkswagen Chine Winfried Vahland.

Durant le premier trimestre de 2009, Volkswagen a vendu 284.143 véhicules, e qui représente une augmentation annuelle de 5.94% par rapport à l’année précédente.

La compagnie a déclaré que le développement de marché chinois des voitures de tourisme était meilleur que prévu durant le premier trimestre et qu’il avait bénéficié de la tendance de la croissance. Elle a également révisé ses objectifs de vente pour 2009 sur le marché chinois et projeté d’augmenter sa production de 50.000 unités.

Entretemps, Chrysler, bien qu’étant tombée sous le chapitre 11 de la protection contre la faillite le 30 avril Aux Etats-Unis, va continuer à payer ses fournisseurs et honorer ses services de garantie, a affirmé le communiqué. Les concessions continueront à fonctionner comme d’habitude, et la qualité des véhicules de Chrysler ne sera pas affectée, promet le communiqué.

« Les entreprises internationales de Chrysler, dont celles de la région Asie-Pacifique et de la Chine, ne sont pas concernées par la demande de protection contre la faillite », a déclaré la compagnie dans une lettre à ses clients publiée dans l’Economic Observer. « Les opérations quotidiennes ne seront pas affectées. »

Chrysler ne possède pas de joint-venture locale en Chine pour produire ses véhicules. Ces derniers sont importés dans le pays. La compagnie a vendu 8.237 unités en Chine l’année dernière, selon la firme de recherche JD Power & Associates.

Source : Konaxis

Leave a Reply