L’industrie forestière chinoise

L’exportation des produits forestiers a été de 70 milliards de dollars, soit 18% du total mondial et s’est classée deuxième derrière les Etats-Unis, a déclaré Li Yucai, directeur adjoint de l’Administration des Forêts.

La production de colophane, de bois de construction, de produits en bambou, de planches de fabrication et de fourniture s’est classée première au monde l’année dernière, a déclaré M. Yucai lors d’une conférence internationale de bio-économie à Tianjin.

M. Yucai a déclaré que le secteur emploie quelque 60 millions de personnes en Chine. Jusqu’à la fin de 2008, il y avait 709 parcs forestiers nationaux qui accueillaient 250 millions de visiteurs.

Entretemps, le Premier Ministre Wen Jiabao a demandé durant une conférence forestière nationale un effort inébranlable pour promouvoir la réforme du système collectif du droit forestier afin d’accélérer le développement de l’industrie forestière.

Le Conseil d’Etat (Cabinet) a publié un communiqué en juillet dernier qui a pris immédiatement effet et dans lequel il appelait à l’introduction d’un système de contrat de ménage dans la gestion de la terre forestière collective et dans la propriété du bois.

La Chine a adopté le système de contrat de responsabilité du ménage pour les terres arables collectives il y a près de trois décennies. Selon le Conseil d’Etat, la production et la gestion de la terre forestière va être confiée aux paysans sous des contrats de 70 ans, bien que la propriété collective demeure. Les bénéficiaires d’une telle terre pourraient transférer, louer ou hypothéquer la terre conformément aux droits du bail.

Le gouvernement a projeté d’achever la réforme en cinq ans.

Source : Konaxis

Leave a Reply