La Chine peut devenir une puissance de la consommation

La consommation a représenté seulement 35.3% du PIB chinois l’année dernière, selon le Bureau National des Statistiques.

On admet communément est que les Chinois dépensent très peu parce qu’ils doivent payer les soins de santé et l’éducation de leurs enfants et anticiper une retraite souvent bien maigre.

Toutefois, MGI a estimé que réduire les économies de précaution en renforçant la sécurité sociale va ajouter seulement 0.2 à 1.1% à la part de la consommation chinoise d’ici 2025.

De nombreux changements de politique identifiés par MGI ne sont pas directement liés au comportement des consommateurs mais visent plutôt à encourager un investissement plus efficace et l’allocation de capital, ce qui va créer à terme une croissance plus rapide du revenu individuel.

Par exemple, si la Chine pouvait augmenter la part des services dans l’économie à 55% — au lieu de l’objectif gouvernemental actuel de 49% –, la croissance de l’emploi et du revenu résultante pourrait stimuler la part de la consommation de 4.8%, selon MGI.

Booster les revenus des ménages en créant plus de produits d’investissement pourrait ajouter 1.2% supplémentaires à la part de la consommation, tandis qu’augmenter la disponibilité du crédit à la consommation pourrait contribuer de 1.5 à 3.4%, a affirmé MGI.

En fin, fabriquer davantage de meilleures marchandises plus abordables pourrait ajouter 1.3% à la part de la consommation d’ici 2025.

Source : Konaxis

Leave a Reply