La FinTech, l’incroyable croissance de l’économie digitale Chinoise

Internet et les nouvelles technologies ont permis à la chine d’avoir une vision et une ouverture plus large sur son environnement. Les réseaux sociaux facilitent de nos jours également, les transactions P2P (pair à pair) en permettant une meilleure correspondance entre l’offre et la demande, ce qui n’était pas faisable auparavant.

FintechNous sommes dans une ère, où l’adoption du smartphone par une majorité de la population chinoise leur permet d’être constamment et activement connectés. Les consommateurs peuvent alors proposer ou localiser un bien ou un service quand ils le veulent et où ils le veulent et le payer instantanément. La notion d’espace et de temps devient alors de plus en plus infime.

La Chine, un écosystème digital particulier

Sur un territoire où l’ensemble des fonctionnalités et réseaux sociaux tels que nous les connaissons sont censurés dû à la grande muraille virtuelle, la Chine a su développer son propre système digital. Au fil des années, l’appropriation par l’ensemble des individus du système digital a permis d’engager de nombreuses initiatives en termes d’e-commerce et de technologies financières. Le secteur est également soutenu par le gouvernement chinois qui
n’hésite pas à aider et à collaborer avec les acteurs du marché pour encourager cette croissance.

Selon la banque d’affaires GP Bullhound, « La solidité de l’économie domestique et du e-commerce, les forts taux d’investissement, le soutien de l’environnement de régulation et l’intérêt des entreprises et consommateurs sous-bancarisés pour des services numériques vont continuer d’alimenter le secteur ».

Ce marché en croissance exponentielle, a atteint en 2016 un chiffre d’affaires de 63,2 milliards de dollars et prévoit un montant total de 492 milliards d’ici à deux ans. Les acteurs chinois n’ont rien à envier à leurs voisins occidentaux. En effet, deux des trois acteurs des BAT (équivalent des GAFA) font partis des établissements les plus importants du monde financier Alibaba et Tencent.

Trois secteurs porteurs de croissance sur le marché des technologies financières sont intéressants à développer dans cet article.

La dématérialisation des paiements en Chine

L’ère digital dans laquelle nous vivons actuellement permet d’offrir au gouvernement chinois et aux entreprises une opportunité de développement du marché de la monnaie digitale sur le territoire et de donner une image d’un pays compétent en termes de technologies financières dans le monde.

BitcoinCette montée en puissance de la dématérialisation de la monnaie a été mis en avant grâce au Bitcoin. Lancé en 2009, par un individu inconnu, le Bitcoin permet de réaliser des transactions financières sans la nécessité de passer par intermédiaire, dans notre cas, la banque.

En chine, la relation avec le Bitcoin a toujours été quelque peu compliqué. Très récemment la banque populaire de Chine a décidé de ne plus reconnaître le Bitcoin comme une monnaie légale.

Toutefois, le pays voit en cette dématérialisation, une réelle opportunité de croissance pour son économie. En effet, de nombreux investisseurs ont transféré de l’argent en dehors du pays en raison de la faible valeur du Yuan, ralentissant l’économie et les marchés financiers.

Pour améliorer et contrôler ces flux financiers, la Chine s’apprête à lancer une monnaie numérique national. La banque centrale chinoise a développé sa propre crypto-monnaie, actuellement testée dans le pays.

Les plateformes de paiements mobiles

La banalisation des technologies de communication et de l’information mobile, telles que les smartphones, les SMS et l’Internet mobile, a donné lieu à des connexions plus pratiques et plus fluide dans la vie quotidienne des individus.
Les chinois sont généralement connus pour être de gros consommateurs d’appareils technologiques. Effectivement, les smartphones rythment leurs vies quotidiennes. Ces types de comportements ont permis au gouvernement et aux acteurs de la sphère digitale de la Chine de développer les applications mobiles à un niveau encore plus élevé.

Selon Iresearch, la valeur totale des paiements réalisées en ligne dans le pays en 2016, représenterait environ 5,5 billions de dollars américains, ce qui en fait le plus grand marché en termes de transactions online. Les plateformes de paiement online sont un marché fortement concurrentiel en Chine, où, chaque acteur essaie de se différencier et de gagner le plus de part de marché. Deux acteurs sortent du lot et sont les applications principalement adoptées par les consommateurs chinois.

Le groupe Alibaba
L’application Alipay du groupe est en phase de devenir plus qu’une simple application de service de paiement en ligne. En effet, elle est un portail d’entrée à de nombreux sites marchands. L’application offre à ses utilisateur une dématérialisation et une fluidité des flux de transaction entre personne.

Le groupe Tencent
Grâce à son application WeChat, l’entreprise offre à ses utilisateurs la fonctionnalité WeChat Pay. L’entrrprise est fortement impliqué dans le secteur et tend à développer ses activités pour offrir au consommateur une application intégrée et complète.

WeChat en quelques chiffres :

  • 938 millions d’utilisateurs mensuel
  • 70 millions d’utilisateurs hors de chine
  • 200 millions d’utilisateurs possèdent WeChat Pay
  • 300 000 magasins proposent WeChat Pay

Les emprunts P2P

Les emprunts P2P deviennent de plus en plus populaires en Chine et font du pays l’un des plus importants et dynamiques au monde. En effet, sur un marché chinois, où, les banques refusent plus de 80% des demandes de prêts, un marché parallèle s’est donc ouvert permettant aux individus d’avoir accès à l’emprunt.

Le panel d’offre de prêts sur le marché est varié et les taux d’intérêts libéralisés stimulant ainsi les micro-crédits sur internet et la croissance de plusieurs petites entreprises et start-ups. Il est assez difficile aujourd’hui de marketer ce genre de sociétés de services en Chine.

La FinTech en Chine est une réponse aux nouvelles habitudes de consommation des individus chinois. Les acteurs du secteur ne cessent d’innover pour faciliter la vie de ces consommateurs et concurrencer de manière directe les géants du secteur bancaire.

Leave a Reply