Salon de Canton

Le total des commandes d’exportation a été cependant en baisse de près de 17% en comparaison avec celui d’octobre dernier, signe pour les organisateurs que les exportateurs chinois vont faire face à une période difficile.

“Les statistiques montrent que les exportations chinoises continueront à décliner dans les deux trimestres à venir », a déclaré Wen Zhongliang, directeur du Bureau Commercial du Salon et directeur-adjoint du Département de Commerce Extérieur au Ministère du Commerce. « Les choses pourraient s’améliorer au quatrième trimestre », a-t-il ajouté.

Avec une histoire longue de 52 ans, le Salon de Canton a toujours été considéré comme un baromètre de la situation de l’import-export en Chine.

Les ventes de la foire ont montré que la situation économique chinoise est toujours morose malgré des « signes positifs », a déclaré M. Zhongliang.

« La crise financière a frappé l’économie réelle et son impact sur la consommation est toujours d’actualité », a affirmé M. Zhongliang.

La baisse des accords d’exportation a été enregistrée dans les produits mécaniques et électriques — qui représentent la moitié des exportations chinoises en termes de valeur – atteignant seulement 11.3 milliards de dollars US, soit une chute de 19.5%. Dans le secteur textile, la valeur totale des exportations a atteint 1.6 milliard de dollars, soit une baisse de 15%. Les produits de consommation quotidienne ont enregistré une baisse de 2.4%.

Les “changements positifs” dans l’industrie du textile en mars ont été provisoires et partiels, ce qui ne devrait pas inciter à l’optimisme dans le secteur, a déclaré M. Wang Yu, vice-président de la Chambre du Commerce Chinoise pour l’Import-Export des Produits Textiles.

« Les commandes continuent à baisser, ce qui représente un grand défi pour les 40.000 compagnies textiles chinoises », a déclaré M. Yu à Xinhua.

Plus de 165.000 acheteurs étrangers ont assisté au salon, soit une baisse de 1.5% par rapport au salon précédent.

« Beaucoup parmi les anciens clients ont baissé voire annulé leurs plans d’achat cette fois », a déclaré Du Yanhua, directeur de Shanghai Flying Horse Import and Export Group Ltd.

Beaucoup de compagnies chinoises ont annoncé que leurs contrats d’exportation deviennent de plus en plus « courts » et « petits ». Bien que l’Europe et l’Amérique demeurent les marchés principaux de la Chine, les accords ont chuté de 28 et 8% respectivement en comparaison avec le salon précédent, tandis que les accords ont augmenté pour els nouveaux marchés, a déclaré Mu Xinhai, porte-parole du salon.

Les exportations de la Chine vers l’Argentine, l’Inde et l’Association des Nations de l’Asie du Sud-Est ont augmenté de 10, 6 et 7 % respectivement, a affirmé M. Xinhai.

« Les compagnies chinoises tentent d’explorer de nouveaux marchés au moment où les anciens sont en train de sombrer » a déclaré M. Xinhai.

Mais une certaine confiance pouvait aussi être perceptible au salon, au milieu de la crise actuelle. Certaines compagnies ont annoncé que les temps les plus durs sont passés et celles qui ont survécu à la crise se sont améliorées et ont renforcé leur compétitivité, a déclaré Wen Zhongliang.

Source : Konaxis

Leave a Reply