Le Géant Chinois Des Viandes

Ce marché est le premier contrat agricole à émerger de l’accord de libre-échange avec la Chine et a été confirmé le mois dernier lors de la délégation chinoise à la Nouvelle-Zélande.

Les sociétés néo-zélandaises FoodCap et Te Mania Livestock signeront un accord de coopération avec Kerchin mercredi à Pékin. Le Premier ministre John Key et le Premier ministre chinois Wen Jiabao y sont attendus.

L’accord ouvrira la voie à FoodCap pour établir des installations de distribution dans les principales parties de la Chine et la collaboration avec Te Mania Livestock pourrait accroître l’élevage de viande bovine du troupeau de Kerchin en Mongolie intérieure.

Il ouvrira également la porte à la viande de la Nouvelle-Zélande, comme l’agneau, le chevreuil et le bœuf, destinés à être exportés pour compléter l’industrie chinoise de la viande.

FoodCap affirme que sa technologie brevetée peut offrir des avantages, incluant la sécurité alimentaire, la traçabilité, les rendements améliorés de la viande, des coûts de manutention et d’emballage réduits et un impact environnemental amélioré.

FoodCap surveille la température des produits pour s’assurer qu’ils restent frais et conforme à la norme de haute hygiène alimentaire.

Te Mania élève des bovins Angus depuis plus de 80 ans.

Source : Konaxis

Leave a Reply