Le marché de L.A pour les voitures électriques

BYD pourrait également choisir la métropole de la côte ouest pour y établir les quartiers-généraux de ses activités automobiles aux Etats-Unis, a déclaré mercredi dans une interview Henry Li, haut responsable de BYD en charge des activités automobiles en dehors de la Chine. M. Li a déclaré qu’aucune décision finale n’a été prise mais que la zone de Los Angeles était « en tête de liste ».

La zone de Los Angeles est attractive parce que les voitures électriques « conviennent le mieux aux zones densément peuplées qui connaissent des problèmes de pollution atmosphérique », et parce que la région constitue l’un des plus grands marchés automobiles et est connue pour être pionnière dans l’adoption des nouvelles technologies, a déclaré le responsable.

BYD a annoncé qu’il envisageait de vendre le modèle e6 tout électrique et alimenté par batterie pour une somme légèrement supérieure à 40.000 $ — ce qui lui permet d’être compétitif face à d’autres rivaux plus grands. BYD projette de proposer initialement la e6 uniquement pour le parc automobile de particuliers aux Etats-Unis, comme les utilitaires, et va vendre directement son modèle aux clients au lieu d’utiliser des concessionnaires. BYD envisage de développer plus tard un réseau de concessionnaires puisqu’il met de plus en plus de produits sur le marché américain.

BYD espère entrer en Europe avec une stratégie similaire en 2011 ou plus tard.

Les ambitions de la compagnie chinoise fait face à des défis. Elle attend l’approbation du gouvernement chinois pour commencer la vente de e6 sur son marché d’origine.

Source : Konaxis

Leave a Reply