Le PMI chinois en hausse

Le PMI de la FCLA est en hausse de 1.1% par rapport aux 52.4% du mois de mars ; cette hausse représente le deuxième mois consécutif où le PMI est au-dessus de 50% depuis juillet 2008, lorsque l’indice était tombé à 48.4%.

Le PMI du mois dernier a été également le plus élevé depuis le mois d’avril de l’année dernière, lorsque le PMI officiel avait atteint 59.2%, a annoncé la banque d’investissement Goldman Sachs en citant des données officielles.

Il a chuté à son plus bas niveau – 38.8% — en novembre à cause de la crise financière mondiale, mais s’est amélioré progressivement durant les cinq mois suivants, même s’il n’a dépassé les 50% qu’en mars.

Cela « signifie clairement que la croissance de l’activité économique réelle s’est améliorée sur une base séquentielle depuis novembre », a déclaré Goldman Sachs.

Un chiffre au-dessus de 50% signifie une expansion, tandis qu’un chiffre au-dessous de 50% indique une contraction.

Le PMI est composé d’un ensemble d’indices qui mesurent la performance économique. L’enquête, menée conjointement par le Bureau National des Statistiques (BNS), couvre les managers d’achat et d’approvisionnement de plus de 700 fabricants à travers la Chine.

Tous les indices d’avril, sauf ceux mesurant l’inventaire des produits finis, des matières premières et le temps de livraison des fournisseurs, ont augmenté de moins de 2%.

Les indices mesurant la production et les nouvelles commandes ont augmenté de 0.5 et 2.0% pour rester au-dessus de 50% pour le troisième mois consécutif.

L’indice du prix d’achat a augmenté de 3.0% pour atteindre 51.3%. C’est la première fois qu’il a été au-dessus de 50% depuis septembre de l’année dernière.

L’indice de l’emploi a également dépassé 50% pour la première fois depuis octobre de l’année dernière, ayant augmenté de 1.7% pour atteindre 50.3%.

« Le rebond continu du PMI montre que l’économie chinois est sur la voie de la relance. Les chiffres de l’investissement du premier trimestre, de la consommation et de l’exportation ont également reflété cette tendance », a déclaré Zhang Liqun, chercheur auprès du Centre du Développement de la Recherche au Conseil d’Etat.

L’industrie compte pour plus de 40 de l’économie chinoise, qui a été durement touchée par la chute sévère de la demande sur ses produits dans les grands marchés de l’exportation comme les Etats-Unis et l’Europe.

Source : Konaxis

Leave a Reply