Légaliser les banques privées du marché gris

Ces changements permettraient aux petites entreprises privées du d’obtenir plus facilement des crédits, a rapporté Dow Jones.

La Banque Populaire de Chine envisage de soumettre les propositions de changements de règlementations au Conseil d’Etat, ou cabinet, le plus tôt possible, a déclaré Zhou Xuedong, directeur général du département juridique de la banque centrale.

M. Zhou a déclaré que la banque centrale envisageait de proposer la suppression d’une règle en vigueur depuis 1995 qui plafonne les taux d’intérêt pratiqués par les fournisseurs de microcrédits à quatre fois le taux de crédit de référence. Il a déclaré lors d’un forum financier à Pékin qu’en réalité, de nombreuses firmes de microcrédit pratiquaient des taux au-dessus du plafond réglementaire.

Il a également affirmé que la banque centrale a préparé un projet de loi pour légaliser les firmes privées de crédit non bancaires, qui jouent un rôle important dans le soutien aux petites entreprises, malgré leur statut semi-légal sur le marché gris.

Les banques chinoises ont prêté avec enthousiasme aux grandes entreprises et aux compagnies publiques, tandis que le crédit allant aux petites entreprises ou aux compagnies privées reste réduit en raison des craintes sur leur capacité à rembourser les prêts et sur la transparence de leur structure de capital.

Il a indiqué que la banque centrale allait également proposer d’assouplir les restrictions pour permettre aux firmes de microcrédit d’emprunter de l’argent.

La banque centrale envisage de permettre aux firmes de microcrédit d’emprunter des montants équivalents à pas plus que deux fois leur capital net à deux institutions financières au plus et une seule institution non financière, contre un maximum de 50% de leur capital net auparavant, a-t-il déclaré.

Source : Konaxis

Leave a Reply