Les entreprises chinoises créatives visent le marché mondial

Il y’a quatre ans de cela, le fournisseur de services de conception graphique des Jeux Olympiques Pékin 2008 avait impressionné les téléspectateurs du monde avec des graphismes animés sur un parchemin roulant géant à la cérémonie d’ouverture.

Maintenant, Crystal CG est prêt à présenter un nouveau festin visuel à Londres puisque la société a été désignée comme le fournisseur officiel de services d’imagerie numérique pour les prochains Jeux olympiques de Londres.

Fondée à Pékin en 1995, Crystal CG a établi son siège international à Londres il y’a deux ans et a ouvert des bureaux à Hong Kong, Dubaï, Singapour et Los Angeles.

Crystal CG n’est pas le seul dans l’expansion de son influence pour le marché mondial. Beijing Huangjiang Culture Development Co Ltd (Honav) et LKK Design ont tous deux fait de Londres leur tremplin pour le marché international.

En 2008, Honav a battu 42 soumissionnaires pour obtenir les droits de franchise de badges des Jeux Olympiques de Londres.

«Les entreprises chinoises sont vraiment capables de gagner sur le marché mondial», a déclaré David Revell de Imagemakers, une entreprise britannique de conception, qui a une coopération étroite avec Crystal CG.

« En termes d’infographie, les avantages des entreprises chinoises sont leur rendement élevé et leur qualité», a t-il dit.

Crystal CG a créé la vidéo de promotion de la mascotte et du relais de la torche des Jeux Olympiques de Londres. Pour encourager LKK à créer leur entreprise à Londres, le Bureau de l’investissement de Londres a aidé l’entreprise à trouver une place pour leur bureau dans la ville, a dit Jia Wei, le président LKK. Le loyer de la première année a été exempté.

La forte industrie manufacturière de la Chine a soutenu le développement de LKK, a dit M. Jia.
«Les produits de nombreuses entreprises doivent être fabriqués en Chine après la conception alors que LKK possède l’expérience de la fabrication et comprend la chaîne industrielle, » a t-il dit.

Christine Losecaat, directeur des industries de la création et de la conception à UK Trade & Investment estime qu’un nombre croissant de sociétés culturelles et créatives chinoises établissent des bureaux à Londres pour étendre leurs activités mondiales. En effet, les entreprises étrangères ont besoin de connaitre le marché chinois et les entreprises chinoises ont besoin de connaitre les exigences des clients internationaux.

«Quand vous avez vraiment décidé de sortir, votre vision et vos idées sont totalement différentes. Les entreprises chinoises devraient être courageuses et tendre la main au monde », a déclaré Jia Wei.

Source : Konaxis

Leave a Reply