Les PME de Singapour viennent chercher des occasions d’affaires dans le centre de la Chine

Il rencontrera des officiels chinois et des dirigeants importants d’entreprises afin d’acquérir une compréhension plus profonde de l’évolution globale de la Chine centrale, a rapporté mardi la télévision locale Channel News Asia.

« La Chine centrale est entrée dans une phase passionnante où l’économie est en pleine mutation. Il y aura beaucoup d’opportunités pour les petites et moyennes entreprises de Singapour en ce moment où la région s’ouvre aux investissements étrangers », a cité M. Teo.
L’année dernière, le commerce bilatéral de Singapour avec la province du Hunan a augmenté de 47,1 % pour atteindre 197 millions de dollars américains. Les sociétés de Singapour ont investi dans 177 projets dans le Hunan à la fin de l’année dernière.

M. Teo va explorer les possibilités pour les PME quand il va assister à l’Expo de Chine centrale (CCE) du 16 au 18 mai à Changsha, province du Hunan.
Le ministère singapourien du Commerce et de l’Industrie a déclaré mardi que le CCE, dans sa septième année, est une plate-forme annuelle approuvée par Conseil d’État chinois afin de promouvoir la coopération économique et commerciale. Elle entre dans le cadre de la stratégie de la Chine pour stimuler la croissance économique des six provinces centrales de Chine.
L’expo de cette année a pour thème «Ouverture et Croissance, le développement vert ».
M. Teo se rendra également à la base de conservation Ya’an Bifengxia dans la province du Sichuan, où résident actuellement les deux pandas destinés à un prêt de 10 ans à Singapour.

Le prêt de pandas, une initiative bilatérale importante, a été signé lors de la visite d’Etat du président chinois Hu Jintao à Singapour en 2009. Singapour est le neuvième pays à recevoir ce prêt, après les États-Unis, l’Allemagne, le Japon, l’Autriche, la Thaïlande, l’Australie, le Royaume-Uni et la France.

« Le gouvernement de Singapour est profondément reconnaissant du prêt de pandas de la Chine. Les populations de Singapour attendent avec impatience l’arrivée de Kai Kai et Jia Jia. Ils sont à la fois un symbole visible de nos solides et croissantes relations diplomatiques avec la Chine, et nous allons continuer à engager notre homologues chinois à améliorer nos relations commerciales et diplomatiques « , a déclaré M. Teo.
Kai Kai et Jia Jia, doivent arriver à Singapour plus tard cette année, dans le cadre d’une collaboration entre les réserves de faune de Singapour (WRS) et la China Wildlife Conservation Association.

Source : Konaxis

Leave a Reply