Morgan Stanley réduit les prévisions de croissance de la Chine à 8,5 %

Ces dernières prévisions arrivent alors que la croissance du PIB de la Chine au premier trimestre a atteint un creux de 8,1 % ; le plus bas depuis quasiment trois ans et les données du mois d’Avril semblent suggérer des risques d’une économie à la baisse.

Compte tenu des circonstances, Morgan Stanley a déclaré qu’il est difficile pour la Chine d’atteindre les prévisions initiales de croissance de 9 %, mais reste optimiste sur les perspectives macros avec l’intensification des politiques d’assouplissement des mouvements.
« Avec plus de mesures politiques en action, nous croyons que la croissance du PIB chinois a maintenant touché un creux et cela permettra d’accélérer sensiblement dans les troisièmes et quatrièmes trimestres de cette année», peut t‘on lire dans une déclaration faite par Morgan Stanley.
Morgan Stanley s’attend à ce que des politiques plus agressives viennent soutenir l’augmentation de la demande, surtout si la croissance s’affaiblit encore davantage et que l’environnement extérieur se détériore.
«Notre appel est essentiellement que la banque centrale devra réduire les taux d’intérêt à la fois des prêts et des dépôts de référence à deux reprises cette année, chaque fois de 25 points de base », a continué la déclaration.

Pendant ce temps, Morgan Stanley a déclaré que le gouvernement va probablement libérer davantage d’investissements d’infrastructures du gouvernement ainsi que des projets d’investissement de fabrication dirigés par les entreprises d’État, avant de progressivement assouplir les contrôles de la demande sur le marché de l’immobilier.
Morgan Stanley a augmenté les prévisions du PIB en 2013, passant de 8,6 % à 9 % car il s’attend à ce que les effets positifs de la politique de relance puissent déborder sur l’année prochaine.

Source : Konaxis

Leave a Reply