Perte pour le plus gros fabricant chinois de puces

Le plus grand fabricant chinois de puces électroniques a annoncé que le marché de fabrication de circuits intégrés a été solide au premier trimestre et qu’une tendance à la hausse de l’industrie a continué au deuxième trimestre.

Pourtant, la société a annoncé une plus grande perte qu’à la même période de l’an dernier. Les fabricants chinois de circuits intégrés ont souffert non seulement à cause de la récession mondiale mais aussi parce que les titulaires de contrats de fabrication de circuits intégrés ont vigoureusement défendu leur territoire.

La perte nette de SMIC au premier trimestre a atteint 181,69 millions de dollars, contre 178,11 millions de dollars durant le même trimestre de l’an dernier. La perte s’est réduite par rapport à celle de 617,38 millions de dollars du quatrième trimestre. Le revenu du premier trimestre a plus que doublé d’année en année à 351,72 millions de dollars.

La dernière fois que SMIC a annoncé un bénéfice net était au premier trimestre de 2007, quand elle avait gagné 8,76 M $.

La société s’attend à ce que ses revenus au deuxième trimestre augmentent de 5 pour cent par rapport au premier trimestre.

SMIC est classée numéro cinq parmi les fabricants de circuits intégrés, qui fabriquent des puces selon des modèles de circuits compliqués crées par leurs clients, d’après Gartner.

Les Revenus dans le commerce mondial de fabrication de circuits intégrés ont diminué de 11,2 pour cent l’an dernier à 20,1 milliards de dollars, selon Gartner, mais a nettement rebondi après avoir touché le fond au premier trimestre de l’année dernière.

Cette année, iSuppli prévoit que le secteur du marché de cartes à puces augmentera de 39,5 pour cent d’année en année à 24,8 milliards de dollars.

Source : Konaxis

Leave a Reply