PetroChina Se Tourne Vers L’Expansion Internationale

La croissance du revenu net a baissé à 4% au second trimestre, contre 71% au premier, les prix de l’essence fixés par l’Etat ayant été inférieurs aux gains sur le brut. La compagnie de production et de raffinement du pétrole envisage de dépenser au moins 60 milliards $ dans la prochaine décennie pour des rachats de sociétés étrangères, après avoir payé 6.2 milliards $ l’année dernière sur des raffineries et des réserves en Australie et au Canada.

La compagnie basée a Pékin a finalisé en février le rachat d’une participation dans deux projets canadiens de sables bitumeux contre 1.9 milliards $ canadiens (1.8 milliard $) et a racheté cette semaine, avec Royal Dutch Shell Plc, le producteur australien de gaz de couches de houille Arrow Energy Ltd. pour 3.5 milliards $ australiens (3.1 milliards $).

La société mère de PetroChina, China National Petroleum Corp., possède des opérations dans 29 pays, dont la Mongolie, l’Indonésie et le Soudan. La division cotée à Hong Kong envisage d’acheter des actifs appartenant au CNPC, contrôlé par l’Etat, pour étendre ses réserves étrangères en pétrole et en gaz, a déclaré le Président Jiang Jiemin en mai.
Le revenu net a été de 32.8 milliards de yuans (4.8 milliards $) dans la période d’avril à juin. Le prix moyen du brut a augmenté de 31% dans le second trimestre par rapport à l’année précédente.

Source : Konaxis

Leave a Reply