QFIIs échange contrats à terme

La Chine a commencé des opérations à terme en avril, autorisant les investisseurs nationaux à profiter des baisses dans les actions pour la première fois. L’indice CSI 300, qui suit les 300 titres les plus liquides sur la bourse de Shanghai et Shenzhen, est l’indice sous-jacent pour les contrats à terme.

Le régulateur du marché boursier chinois autorise les investisseurs étrangers sélectionnés à investir dans les marchés boursiers du pays en vertu du programme des investisseurs institutionnels étrangers qualifiés, ou programme QFII.

Jusque-là, 89 investisseurs institutionnels étrangers qualifiés ont reçu 17,72 milliards de dollars en quotas à compter de fin juin, a rapporté le China Securities Journal.

Les contrats à terme, ou les accords pour vendre ou acheter l’indice CSI 300 à une valeur prédéfinie, ont commencé à être négociés sur la bourse chinoise à Shanghai le 16 avril, alors que le marché de marge et de vente à découvert a été introduit le 31 mars.

Chaque transaction faite par les investisseurs étrangers doit être approuvée par la bourse chinoise, selon le communiqué de lundi. Des règles pertinentes seront publiées prochainement à destination de l’opinion publique, a annoncé le journal basé à Pékin.

Source : Konaxis

Leave a Reply