Réserves de coton en Chine

Pour remédier à la pénurie, 1 million de tonnes de la récente récolte vont être vendues à un prix minimal de 12,900 yuans (1, 890 dollar) la tonne, soit 85.74 centimes la livre, et 523.000 tonnes des récoltes plus anciennes vont être vendues à un prix minimal de 12,500 yuans la tonne, soit 83.08 la livre, ont annoncé les deux organisations.
« C’est un vrai coup de fouet pour le marché » a déclaré par téléphone Dong Shuzhi, analyste auprès de Jinshi Futures Co. à Shanghai. Il a affirmé que le marché s’attendait à des ventes de 500.000 tonnes facturées à plus de 13,000 yuans la tonne.

Les enchères sur les réserves de coton commencent le 22 mai, selon le communiqué publié sur le site web cottonchina.org.

Les transactions commencent à 14h00 tous les jours ouvrables et se terminent à 15h00.

Les réserves qui seront mises aux enchères sont : 313.000 tonnes des récoltes de 2003/04, 210.000 tonnes des récoltes de 2004/05 et 1 million de tonnes des récoltes de 2008/09.

« Avec ces nouvelles quantités de coton sur le marché, il faut enterrer tout espoir de voir le gouvernement accorder des quotas supplémentaires d’importation », a déclaré M Shuzhi. « Cela va affecter le coton de New York aussi. »

Les contrats à terme du coton pour juillet ont baissé de 0.37 centimes, soit 0.6%, à 56.78 centimes la livre à ICE Futures U.S. à New York. Le contrat le plus actif a chuté de 20% l’année dernière, la récession mondiale ayant réduit les dépenses des consommateurs sur les vêtements et les textiles. La Chine est le plus grand acheteur de la fibre américaine.

Le gouvernement a choisi de faire cette annonce au moment où les plantations sont pratiquement terminées, de manière à ne pas diminuer l’intérêt des producteurs pour les récoltes, a déclaré M. Shuzhi. Le coton est facturé en dessous des prix du marché, probablement pour stimuler les marges de profits pour les producteurs textiles, a-t-il ajouté.

Jusqu’au mois d’avril, les réserves étatiques de la Chine ont acheté 2,72 millions de tonnes de coton, tenant en dehors du marché le tiers de la production de l’année dernière dans un effort pour stimuler les prix en baisse.

La Chine est le plus grand producteur et consommateur de coton dans le monde.

Source : Konaxis

Leave a Reply