Restrictions sur investissement étranger

La Chine a octroyé des licences à 50 compagnies pour investir jusqu’à 64.5 milliards de dollars dans des biens internationaux à la fin de 2007. Le programme est conçu pour réduire les réserves de liquidités et relâcher la pression sur le yuan pour qu’il se renforce. Les seules licences approuvées l’année dernière ont été pour « des comptes ségrégationnistes » centrés sur des individus ou des institutions riches, limitant les pertes pour les petits investisseurs, a déclaré M. Kwan.

La Chine a lancé le programme QDII en avril 2006. La majorité des fonds QDII ont déclaré des pertes dans leurs investissements étrangers.

Il y des spéculations selon lesquelles les régulateurs pourraient commencer à accorder des autorisations pour les fons mutuels du QDII en septembre, selon M. Kwan. La Chine est train d’encourager intensément ses entreprises pour effectuer des fusions et des acquisitions à l’étranger, a-t-il ajouté.

M. Kwan est en train d’ouvrir un “compte ségrégationniste” au fonds QDII qui sera capable de le protéger contre l’exposition monétaire et de profiter des paris selon lesquels les biens autour du monde vont à la fois augmenter et chuter, offrant la possibilité de diversifier les investisseurs dans les actions ordinaires chinoises.

Les prévisions concernant le renforcement du yuan découragent l’établissement de nouveaux fonds QDII par crainte de pertes de devises, a déclaré un manager de fonds.

Source : Konaxis

Leave a Reply