RIM s’étend davantage en Chine

L’annonce intervient seulement un jour après que RIM a dévoilé un autre accord de distribution en Chine avec la compagnie de technologie de l’information basée à Hong Kong, Digital China Holdings Ltd.

Dans le cadre de l’accord avec China Mobile, RIM a indiqué qu’elle envisageait de développer de nouveaux appareils BlackBerry conçus pour fonctionner sous les réseaux de nouvelle génération développés en Chine, TD-SCDMA (time division synchronous code division multiple access) et TD-LTE (time division long-term evolution).

RIM étant en train de renforcer sa présence en Chine, l’un des grands défis auxquels elle fait face est la concurrence féroce d’appareils comme ceux de BlockBerry, l’une des nombreuses contrefaçons non-autorisées des smartphones qui ressemblent à l’appareil phare de RIM, BlackBerry, et qui sont vendus dans sur « marché gris » semi-légal en Chine.

Les téléphones cellulaires contrefaits ou imités représentent jusqu’à 20% du volume total des téléphones mobiles vendus en Chine, selon une étude de la firme d’étude du marché Gartner Inc.

Malgré cela, la Chine représente une mine d’opportunités potentielles pour RIM, le pays s’enorgueillissant de comprendre près de 720 millions d’abonnés du cellulaire, selon les données du gouvernement. Bien que RIM opère en Chine depuis 2006, ses appareils étaient seulement disponibles pour certains utilisateurs commerciaux. Le nombre d’abonnés de RIM a atteint 32 millions de personnes à la fin du mois d’août.

Source : Konaxis

Leave a Reply