Schwarzenegger et le TGV en Chine

Avec un budget de l’Etat dans le rouge de 19 milliards $, Schwarzenegger espère un peu de “financement créatif” de la part de l’Asie pour aider à baisser les coûts et mettre en place les lignes ferroviaires de grande vitesse en Californie.
Les experts du secteur affirment que la Chine, pays riche en liquidités, serait le meilleur endroit pour chercher des financements et présente un risque moins important que d’autres pays où les banques sont toujours en train de se remettre de la crise financière. Ce facteur pourrait s’avérer un avantange décisif dans la compétition avec d’autres rivaux mieux connus dans le domaine des chemins de fer à grande vitesse en Asie et en Europe.
Les Etats-Unis sont les leaders mondiaux dans la technologie des chemins de fer à grande vitesse mais n’ont presque pas d’expertise dans ce domaine. Ils devront importer la technologie pour les 13 projets régionaux qui ont obtenu un financement fédéral initial de 8.5 milliards $, avec 2.5 milliards $ prévus cette année. Des centaines de milliards de dollars seraient nécessaires avant que les lignes soient mises en place et fonctionnelles.
La Chine possède déjà le plus grand réseau de chemins de fer de grande vitesse dans le monde, avec environ 6.920 km, dont 2.000 km qui peuvent supporter des vitesses de 350 km/h. Le pays vise à développer 16.000 km de ce type de lignes d’ici 2020.

Source : Konaxis

Leave a Reply