Sinopec Raffinerie Luoyang

La raffinerie, située dans la province du Henan ainsi que les unités chimiques seront fermées pendant 45 jours, a précisé Wei Wenbo, le directeur de la raffinerie de Luoyang de Sinopec, la compagnie plus connue sous le nom de China Petroleum, dans une interview lundi à Pékin. L’usine compte faire des réserves de combustible avant de fermer pour être en mesure d’assurer l’approvisionnement du marché durant cette période, a-t-il ajouté.

Le volume du pétrole raffiné par l’usine sera en chute de pas moins de 7 millions de tonnes, soit 140,000 de barils par jour, cette année, contre 7,58 millions de tonnes l’année dernière, faisant baisser les ventes à au moins 40 milliards de yuans (6.1 milliards de dollars), contre 45.4 millions de tonnes en 2010, selon Wei.

Sinopec pourrait développer la capacité de raffinage de son usine à 18 millions de tonnes d’ici 2020 suite à la hausse de la demande en produits pétroliers de la province chinoise centrale, qui a atteint 10 millions de tonnes l’année dernière, a affirmé Wei.

L’usine a atteint l’équilibre dans les deux premiers mois de cette année vu que les profits de son entreprise tirés des produits chimiques ont compensé les pertes dans le traitement de pétrole, a expliqué Wei. La centrale importe la moitié de son brut, avec des coûts d’environ 105 à 110 dollars le baril, a-t-il ajouté. Ils demandent en effet des pétroliers lourds bruts avec une teneur en soufre plus élevée dans le but de réduire les coûts, a-t-il dit, sans préciser la nature des produits pétroliers lourds.

L’essence et le gazole de la raffinerie répondent tous les deux aux normes nationales d’émission III après que des mises à jour ont été effectuées au cours des cinq dernières années, d’après M. Wei.

Source : Konaxis

Leave a Reply