Vélos alimentées avec des batteries en Chine

L’Administration Chinoise de la Standardisation a ressuscité des règles vieilles de 10 ans disant que les vélos électriques pesant plus de 40 kg ou capable de rouler à plus de 20 km/heure doivent être considérés comme des motocycles, ce qui signifie que les conducteurs de ces vélos doivent être munis de permis, après s’en être passé pendant longtemps.

Une semaine de débat public, de pressions industrielles et de rapports des médias s’en est suivie sur les permis potentiellement coûteux et la possibilité que les grands vélos électriques soient facturés à des prix supérieurs à ceux du marché.

Outre les propriétaires de vélos électriques, de nombreuses parties sont impliquées. La Chine a environ 2.000 fabricants autorisés à produire des vélos électriques et ils en produisent 21 million d’unités chaque année, a déclaré un responsable de l’association de l’industrie du bicycle, qui représente beaucoup de fabricants.

Les batteries des vélos stimulent également la demande.

Les fabricants de vélos électriques ont dénoncé les réglementations comme des mesures destinées à protéger les fabricants de motocycles et les compagnies publiques dont les opérations ont été touchées, puisque tous les fabricants de vélos électriques sont virtuellement privés, ont rapporté plusieurs journaux locaux.

Mais fabriquer et jeter les volumineuses batteries rechargeables représentent des problèmes écologiques, a déclaré Robert Earley, qui travaille pour le Centre d’Innovation pour l’Energie et le Transport à Pékin. Peu de vélos fonctionnent avec des batteries en lithium plus légères et la plupart d’entre eux utilisent des batteries au plomb et à l’acide qui pèsent environ 4 à 5 kilos, a-t-il ajouté.

Source : Konaxis

Leave a Reply