Vente des crédits bancaires

Les transactions en cause permettaient aux banques de supprimer les crédits de leurs bilans en les vendant temporairement aux sociétés fiduciaires chinoises, des entreprises peu régulées qui proposaient à nouveau les crédits sous forme d’instruments financiers pour les clients. Les banques ont promis de racheter les crédits dans un délai de quelques semaines ou de quelques années.

La Commission Chinoise de Régulation Bancaire a publié une note interdisant aux banques qui vendent leurs crédits aux sociétés fiduciaires de les supprimer de leurs bilans, a déclaré un responsable du service de management des risques d’une banque chinoise qui a vu le document. Les journaux chinois ont rapporté que la note a été envoyée à toutes les banques chinoises.

Bien qu’aucune donnée officielle sur la pratique de vente des crédits ne soit disponible publiquement, Shanghai Benefit Investment Consulting, une société d’étude, estime que des crédits bancaires de 734 milliards de yuans (107.53 milliards $) ont été vendus en tant que produits fiduciaires en 2009. Environ 80% de ces crédits ont été émis durant le second semestre de l’année, la préoccupation de Pékin concernant la croissance du crédit ayant augmenté.

Tous les crédits vendus aux sociétés fiduciaires ne tombent pas sous l’interdiction de la Commission, mais la note semble avoir quasiment arrêté de telles transactions. Selon Shanghai Benefit, seuls sept produits fiduciaires appartenant à des banques ont été vendus au cours de ce mois, contre 465 pour le mois de décembre.

« Il est devenu beaucoup plus difficile d’obtenir l’approbation pour les nouveaux produits », a déclaré Tang Liqiong, un analyste de Shanghai Benefit, ajoutant que les banques ont chargé la plus grande partie de leurs nouvelles émissions au début de décembre suite à des rumeurs indiquant que Pékin pourrait freiner cette pratique.

Source : Konaxis

Leave a Reply