Tencent dépasse Facebook en valeur de marché

Le géant chinois des médias sociaux et du jeu vidéo, Tencent, est devenu plus côté que Facebook hier, les investisseurs ayant propulsé l’entreprise dans le top cinq des plus grandes entreprises mondiales.

WechatLes actions cotées à Hong Kong par Tencent ont doublé de valeur cette année et, lundi, elle est devenue la première société asiatique avec une capitalisation boursière d’un demi-milliard de dollars.

À la fermeture de la bourse hir, les actions en circulation de Tencent valaient 4,08 milliards de dollars HK (523 milliards de dollars US), surpassant ainsi les 519 milliards de dollars américains de Facebook.
Malgré son ascension stratosphérique, Tencent est encore loin derrière la société la plus côtée au monde, Apple, qui est actuellement évaluée à 873 milliards de dollars US.

La semaine dernière, Tencent a déclaré que son bénéfice avait augmenté de près de 70 % au troisième trimestre, par rapport à la même période l’an dernier, dépassant largement ses attentes. Sa croissance accélérée a propulsé ses actions à la hausse ces derniers jours.

Les critiques disent que beaucoup d’entreprises de technologie chinoises copient les idées des entreprises aux Etats-Unis. Cela n’a pas été le cas pour Tencent, qui a transformé son application pour smartphone WeChat en un produit totalement différent des autres applications de réseaux sociaux vues dans le monde entier.

« Tencent est une entreprise qui se concentre sur l’innovation », a déclaré Huang Hao, chercheur associé à l’Académie nationale de la stratégie économique de l’Académie chinoise des sciences sociales. « Ses idées de produits ne sont pas de simples émulations de celles des entreprises étrangères. »

Les près d’un milliard d’utilisateurs qui affluent vers l’application WeChat de Tencent, et l’ancienne plate-forme QQ, peuvent discuter, publier des photos, jouer à des jeux, transférer de l’argent et payer pour une variété de services en Chine. Ils échangent 38 milliards de messages chaque jour.

WeChat a révolutionné l’industrie technologique chinoise, mais aussi la vie quotidienne de millions de Chinois.
Les QR codes de WeChat, qui ressemblent beaucoup à un code barre, sont omniprésents dans les boutiques et les restaurants chinois, et même les marchands de fruits et certains mendiants ont leur propre codes scannables, ce qui leur permet d’accepter des paiement mobile.

Le service Wepay, avec son concurrent Alipay développé par Alibaba, a aidé la Chine à passer d’une société basée sur les espèces à une société leader sur le marché mondial des paiements mobiles.

Même les secteurs des médias et de l’édition ont connu d’importants changements dans la façon dont les Chinois consomment et payent pour le contenu, avec des millions de comptes WeChat publiant du contenu directement à leurs abonnés. C’était sans compter les censeurs chinois, qui ont fermé des douzaines de comptes publiant les derniers potins de célébrités cet été.

Une autre clé du succès de Tencent a été son meilleur jeu, la bataille en ligne multijoueur « Honor of Kings », qui a été un succès et a aidé Tencent à augmenter ses revenus de 84 % au troisième trimestre.

La perturbation crée par Tencent dans les industries traditionnellement dominées par l’État a également mis en colère un certain nombre de géants – de l’édition aux télécommunications en passant par les secteurs bancaires.

Ces puissants ennemis pourraient poser des problèmes au géant de la technologie à l’avenir, selon les analystes.
« La plupart de ses bénéfices sont obtenus via des investisseurs étrangers », a déclaré Huang de l’institut de recherche du gouvernement. « Le gouvernement devrait faire face à cette question et envisager des moyens de promouvoir le développement d’entreprises à un niveau entièrement national à l’avenir. »

Leave a Reply