Supervision des jeux en ligne

Certains jeux en ligne diffusaient un contenu « sanguinaire, violent et obscène » pour attirer les joueurs, portant préjudice à leur « santé physique et psychologique », a annoncé le ministère de la culture.

Le ministère a indiqué qu’il renforcerait le processus d’autorisation pour les nouvelles compagnies de jeu en ligne et qu’elle envisageait de superviser les contenus.

Pour leur part, les développeurs de jeu en ligne devraient limiter le nombre de mariages et de combat entre les joueurs et améliorer la technologie pour restreindre le volume du temps que les adolescents peuvent passer sur Internet, a indiqué le ministère dans un communiqué publié sur son site web mercredi.

Le nombre de joueurs en ligne a atteint en Chine 217 millions de personnes à la fin de juin, soit 64.2% du nombre total des internautes dans le pays, selon le Centre d’Information du Réseau Internet en Chine, lié au gouvernement.

Au début de ce mois, un autre ministère a rejeté la candidature du portail Internet chinois NetEase pour lancer le jeu World of Warcraft.

NetEase a violé un nouveau règlement interdisant l’enregistrement de nouveaux comptes et la perception de frais d’inscription durant une période d’essai qui a commencé le 30 juillet, lorsque la firme a été obligée de « réviser le contenu nocif » dans le jeu, a déclaré l’Administration Générale de la Presse et de la Publication.

Source : Konaxis

Leave a Reply