CCTV : Google Chine diffuse des contenus vulgaires d’Internet

Le China Internet Illegal Information Reporting Centre (CIIRC) a exprimé son ressentiment vis-à-vis de Google Chine, par l’intermédiaire des rapports télé, et a demandé au moteur de recherche de retirer complètement toutes les informations pornographiques. Le CIIRC a par ailleurs suggéré aux départements chargés de faire respecter la loi d’appliquer des sanctions appropriées en accord avec la loi. Fondé le 10 juin 2004, le China Internet Illegal Information Reporting Centre est parrainé par l’IISCISC (Internet Information Service Commission of the Internet Society of China).

Selon les informations diffusées par CCTV, Google Chine a été condamné pour avoir fournit des liens vulgaires et pornographiques en janvier et en avril 2009, et la compagnie a été interpelée par CIIRC deux fois déjà. Les rapports reçus récemment ont constatés qu’il restait encore plusieurs images et vidéos vulgaires et pornographiques sur le site Web.

Le rapport a indiqué que Google Chine n’a pas appliqué ses responsabilités relatives à la filtration des contenus pornographiques, en conformité avec la loi en Chine par l’intermédiaire de ce site web, qui viole sérieusement les règles et les lois chinoises sur internet, apportant des contenus malfaisants aux jeunes gens et violent les intérêts du public. Toutefois, le CIIRC a demandé à Google Chine de supprimer les contenus illégaux, a suggéré aux départements chargés de faire appliquer la loi avec des sanctions appropriées, et a réclamé la surveillance continue des internautes chinois.

Depuis le 1er mai 2009, la Chine a lancé une campagne spéciale pour combattre l’atmosphère vulgaire qui règne sur Internet. Le CIIRC a alors reçu plus de 150 000 rapports et a examiné plus de 80 000 sites Web.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply