Les écrivains chinois sont indignés des conditions de droits d’auteur de Google

Cette politique de paiement a provoqué la colère de nombreux écrivains chinois, qui ont commenté des forums en ligne par leur indignation concernant le comportement hégémonique de Google.

Le moteur de recherche a indiqué dans l’annonce que ce serait au moins 60 dollars pour chaque livre de chaque écrivain si l’auteur accepte ce partenariat avec Google, et l’écrivain pourra recevoir 63% des recettes provenant du téléchargement en ligne du livre par les lecteurs dans l’avenir. Toutefois, la compagnie a déclaré que les écrivains qui sont disposés à travailler avec Google devraient déposer une demande pour cette indemnité avant le 5 Juin 2010, ou alors ils devront renoncer à leurs droits. Et ceux qui sont en désaccord avec la clause d’indemnisation doivent déposer une action en justice au plus tard le 5 Janvier 2010.

De nombreux auteurs ont refusé d’accepter l’accord de partenariat et ont repoussé l’attitude « à prendre ou à laisser » de Google. « Google veut nous calmer avec 60 dollars seulement. Qu’il aille en enfer», a déclaré Chen Cun, l’un des écrivains dont les œuvres sont présumées avoir été utilisées illégalement par Google. Certains écrivains chinois envisagent de déposer une plainte commune contre Google.

Les statistiques citées aujourd’hui par de nombreux médias chinois, mais sans aucun détail concernant la source, prétendent que Google a illégalement numérisés 17.922 ouvrages de 570 écrivains chinois dans sa bibliothèque numérique.

Libre traduction de : Chinatechnews

Leave a Reply